Voyance Catielle

   Voyance accueil   Voyance   Voyance gratuite   Voyance privée   Médium   Horoscope   Témoignages   Liens   Contact

Nos dossiers

Voyance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avez-vous un don de voyance ?

Il n’est pas toujours aisé de faire la distinction entre un don de voyance, un don médiumnique et ce que nombre de personnes nommeront d’intuition.

Selon moi, tout Homme est doté d’un 6ème sens plus ou moins développé selon la sensibilité et les croyances de chacun. Qui pourrait prétendre ne pas avoir assisté à une scène avec la nette impression de l’avoir déjà vécu ?

Comme il en est de même pour les 5 sens que l’Homme possède, on en développe certains plus que d’autres… La science n’ayant jamais réussi à prouver l’existence du 6ème sens, ce dernier reste incompris voire mal jugé du grand public allant parfois même à le définir de folie ou de skyzophrénie.

Pourtant il est des symptômes qui parlent d’eux-mêmes. Voici quelques exemples de situations régulières qu’un voyant, un médium est à même de rencontrer :

      Le traditionnel rêve prémonitoire se traduisant par des scènes rêvées qui se réalisent par la suite. Le rêve prémonitoire peut avoir l’apparence exacte de l’évènement prédit mais aussi peut être emprunt de symboliques, de significations à interpréter selon le contenu du rêve. (à ne pas confondre avec le rêve ordinaire souvent nourri par le subconscient).

      Le medium peut ressentir une présence plus ou moins régulière alors qu’il est seul dans une pièce. Cela se traduit par des sensations plus ou moins positives selon l’énergie que dégage cette présence.

      Le voyant peut être envahi de certitudes quant à l’avenir d’une personne sans vraiment savoir pourquoi, ces certitudes s’avérant réalisables par la suite.

      Si le voyant est medium visuel, en regardant une personne est envahi de flashs sous formes de visions ou de sensations, perçoit des informations quant au caractère, à la destinée de cette personne. Souvent la première pensée est la bonne. Le voyant peut savoir (s’il sait s’écouter) si cette personne aura des effets bénéfiques sur son chemin de vie ou non.

      Il peut aussi arriver qu’une personne ressurgisse soit par téléphone ou par hasard alors que le voyant pensait à elle peu de temps avant. Souvent interprétée telle des transmissions de pensées.

      L’impulsivité peut être aussi de la partie. On peut avancer des affirmations sans réfléchir, sans savoir d’où cela provient et ces affirmations prennent un sens peu après.

      Le medium est à même d’entendre une petite voix, bien souvent conseillère selon la situation qu’il est en train de vivre. Une voix dictant une certaine marche à suivre, tel un avertissement ou une alerte face à un danger à venir.

      Lorsque le voyant se retrouve face à une personne négative, malade, malheureuse, méchante etc .. Il peut être pris de malaises, de lourdeurs souvent logés sur les épaules, des douleurs au niveau du ventre…

      Le medium attire les confidences de personnes malheureuses sans pour autant les demander. Le don de médiumnité étant avant tout une faculté de prévenir l’avenir, les êtres en attente de réponses sont naturellement attirés par le médium et se sentent en confiance en sa présence.

      Il n’est pas rare qu’une maison, une pièce révèlent au médium des sensations positives ou négatives selon l’empreinte émotionnelle laissée dans le passé. Parfois cela va jusqu’à se traduire par des manifestations extraordinaires, paranormales.

      Dans la grande majorité des cas, un des parents ou aïeuls du voyant possède ou possédait aussi un don de médiumnité plus ou moins développé.

      Le voyant est souvent attiré très jeune par les cartes, tarots, l’ésotérisme. Parfois conduit par une personne de son entourage familial mais aussi naturellement, sans influence.

Des exemples tels que ceux cités ci-dessus, il y en aurait bien d’autres. Si vous vous retrouvez dans cette énumération de situations votre don de médiumnité ne demanderait qu’à se développer.

Le potentiel de voyance dépend souvent de la faculté d’acceptation, d’ouverture d’esprit, de travail et d’expérience. La simple coïncidence ayant bon dos, l’intuition prend peu à peu le dessus pour laisser place à ces facultés extrasensorielles que nous possédons tous au fond de nous.

Le don de voyance, si certains ont fait le choix de le mettre en application pour aider leur prochain en le pratiquant professionnellement, d’autres peuvent tout simplement en faire usage à des fins personnelles. Le tout étant de vivre pleinement avec la totalité des potentiels que la vie et le corps nous accordent.

Âmicalement vôtre

Catielle

Voyance : Avez-vous un don ?

   

            

 

                                                                                                         Asteldis Copyright © 2008                       Plan du site   Infos légales    

 

Remonter en haut de la page