Voyance Catielle

   Voyance accueil   Voyance   Voyance gratuite   Voyance privée   Médium   Horoscope   Témoignages   Liens   Contact

Nos dossiers

Esoterisme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment définir l'ésotérisme?

 

L'intérêt du grand public pour l'esotérisme est récent et évident. Mais que cache ce mot, qui recouvre tant de secrets ?

 

Les druides et les druidesses (du celte dru-wid-es, très savants) sont des prêtres gaulois ou celtes chargés des sacrifices, de la divination, du pouvoir politique et judiciaire, de l'éducation des aristocrates. Leurs doctrines sont d'essence métaphysique. Ils forment une classe sacerdotale hiérarchisée, gouvernant la société, dominant le pouvoir. Leur arbre symbolique est le chêne, où ils cueillaient le gui sacré avec une faucille d'or. Leur héritage intellectuel fut transmis par les bardes en Irlande.

L'esotérisme (du grec esô, au-dedans) est un enseignement occulte d'ordre initiatique, qui a pour objet la connaissance de l'Être abso­lu, des causes de l'univers, de la vérité, de la liberté. Il a pour but de conduire l'homme initié aux sources du savoir. Le compagnonnage, la franc-maçonnerie, l'alchimie sont des ésotérismes. Cet enseignement de doctrines non vulgarisées est réservé aux seuls disciples déjà formés. On l'oppose quelquefois à l'exotérique (du grec exô, au-dehors), qui correspond à l'enseignement du grand public. Aujourd'hui, ésotérisme signifie encore doctrine réservée à un petit nombre d'auditeurs. Dans la tradition, ce savoir s'est transmis presque uniquement oralement.

Jusque dans l'avenir

L'ésotériste reste un penseur, il cherche une connaissance qui s'étend universellement, qui concerne l'essence de l'Être dans son unité, le tout et les parties jusque dans l'avenir : il possède l'art de scruter, il pénètre même l'inconnaissable. Passionné par l'humain, l'homme parfait est un idéal pour lui et une possibilité. « Tout homme non initié peut devenir initié, développer des pouvoirs immenses, peut-être lire l'avenir » (L'Esotérisme, Riffard) ou, tel un bon alchimiste, transmuer le plomb en or, expression symbolique trop souvent prise au pied de la lettre, alors qu'il s'agit de transformer l'homme, matière brute, en homme parfait.

 

L'ésotériste vit dans le secret

Pour l'ésotériste, comme pour tout savant, « la crainte de parler pour ne rien dire est son obsession ». Il existe entre l'initié et le profane le même rapport qu'entre l'adulte et l'enfant : on ne peut pas tout dire à un enfant. La tradition signale ce que l'initié ne veut pas dire car le non-initié ne veut pas entendre. Le secret n'est pas une cachotterie, c'est un savoir qui doit être tu parce qu'il pourrait être mal utilisé par ceux qui ne comprennent pas. Les ésotéristes ont beaucoup souffert de répression, dénigrement, mépris et calomnie. La doctrine ésotériste met en évidence une importante différence entre le secret et le mystère (racine grecque mus : fermer la bouche). Le secret peut être dévoilé à l'initié, alors que le mystère est « ce qu'il est interdit de faire connaître au dehors », car il est inexprimable, et on ne peut le contempler qu'en silence.

La méthode

L'ésotériste œuvre sur trois niveaux interactifs : le ciel, la pensée et la Terre. Aucune école n'ignore la puissance du mot, que ce soient les kabbalistes, les platoniciens ou les taoïstes. L'initiation commence dans le silence, se poursuit par l'attribution d'un nom mystique et se termine dans la récitation de sons mystiques. L' herméneutique, l'étude et l'interprétation des textes sacrés, est primordiale. L'ésotériste pense par relations de symboles, il joue avec les mots, les lettres, les nombres, les formes. Il ne raisonne pas, il médite. Il pratique des exercices spirituels initiatiques : les arts martiaux pratiqués selon les rites relèvent de l'ésotérique.
Les textes ésotériques sont souvent qualifiés d'obscurs, ils sont volontairement secrets sans pour autant meconnaître l'humour : Rabelais  a écrit, avec Pantagruel et Gargantua, des textes profondement ésotériques. 

Quelques clés ésotériques

Le Zodiaque, le tarot, le Yi-king chinois, l'arbre des Sefirot de la kabbale, les dix premiers nombres, les lettres des alphabets hébreu, grec, syriaque, les couleurs primaires, l'anatomie humaine, les symboles tels que le Soleil, la Lune, ...

Ésotéristes célèbres

Pythagore, Platon, la Pythie de Delphes, Hermès Trismégiste, les Celtes, Paracelse, Nostradamus, les Rosé-Croix, les Compagnons, les Francs-Maçons, Papus, Guenon, Aïvanhov...

Esoterisme signification

   

            

 

                                                                                                          AsteldisCopyright © 2008                       Plan du site   Infos légales    

 

Remonter en haut de la page