Voyance Catielle

   Voyance accueil   Voyance   Voyance gratuite   Voyance privée   Médium   Horoscope   Témoignages   Liens   Contact

Horoscope

Numérologie les origines

Numérologie

Les nombres

Tirage quotidien

Pythagore

 

 

 

Numérologie les origines

 

Quelles sont les origines de la numérologie

 

Cette science des nombres qui réapparaît en force s'adapte vite à notre monde moderne. D'où vient-elle?

 

La numérologie, c'est-à-dire la science des nombres, est d'origine très ancienne. Les premières traces de son utilisation remontent à onze mille ans, mais les experts affirment qu'elle existait déjà trente mille ans avant notre ère. Ce dont on est certain, c'est que le berceau de la numérologie est l'Egypte ancienne.

 

Le zéro

Le zéro est infini : il n'a ni début ni fin. Il peut être accompagné mais ne permet aucune pénétration. Toute vie provient du zéro et retourne au zéro. Le zéro est amour, compréhension, miséricorde, compassion, savoir, sagesse.

 

Moïse

Moïse s'initie à cette science auprès des prêtres égyptiens chargés de son éducation. Avant de conduire son peuple vers la « Terre promi­se », il transmettra son savoir aux Hébreux. De là sera élaborée la kabbale. La science des nombres gagnera ensuite les Chaldéens et les Phéniciens. On la retrouve aussi dans des pays asiatiques tels que l'Inde et la Chine.

 

Pythagore

C'est avec Pythagore, au Véme siècle avant J.-C, qu'elle se prête à une première synthèse moderne. C'est lors du long séjour de vingt ans qu'il fit en Egypte qu'il étudia la science des nombres. Son maître était Hermès, le grand prêtre qui représentait la plus haute autorité égyptienne en la matière. De retour en Grèce, Pythagore la transmit à ses disciples dans tout le bassin méditerranéen. Plusieurs d'entre eux, dont Platon, prirent le relais de cet enseignement.

 

L'Eglise chrétienne

Les pères de l'Église chrétienne pratiquaient tous la symbolique des nombres. C'est ainsi qu'ils perçaient les mystères des textes sacrés afin d'en donner une interprétation. Au cours du IVéme siècle de notre ère, saint Augustin a, pour sa part, grandement contribué à l'enseignement des hommes en élaborant l'une des plus im­portantes versions du Nouveau Testament, aidé de ses connaissances en numérologie. Il affirmait que sans elle la signification de certains passages ne lui aurait pas été dévoilée.

 

Le privilège des érudits

L'œuvre de saint Augustin souleva entre jansénistes et jé­suites une querelle qui préoccupa beaucoup les esprits au XVll siècle. Les jansénistes défendaient le libre arbitre de l'homme tout en lui accordant une faible marge de manœuvre. Les jésuites entendaient accorder davantage d'importance à la liberté humaine.

Biaise Pascal, qui avait une grande connaissance des nombres, apporte son soutien aux jansénistes en publiant Les Provinciales en 1657.

 

De Descartes à Einstein

A la même époque, Descartes s'intéressait aussi à la science des nombres. On en retrouve d'ailleurs des traces évidentes dans son essai Géométrie, auquel le Discours de la méthode tient lieu de préface. Depuis cette époque, la science des nombres reste l'apanage des savants et des érudits, parmi lesquels on compte Diderot (Jacques le Fataliste), Balzac, Flaubert. Sans omettre Einstein, qui fait une brillante démonstration de l'influence des nombres par la physique avec la théorie de la relativité : « II est bon de rappeler à notre mémoire que dans la mécanique classique tout événement est localisé par quatre nombres, c'est-à-dire par trois coordonnées d'espace et une coordonnée de temps. »

 

Le XXéme siècle

Nous voilà au xxéme siècle, et un grand nombre d'experts améicains se plongent dans la symbolique pythagoricienne afin d'en établir une adaptation moderne. Parmi eux figure Florence Campbell. La première tentative de vulgarisation de la numérologie en France date de 1975, avec la traduction de l'ouvrage de référence américain The Numbers of Life par Kevin Quinn Avery.

 

La numérologie aujourd'hui

Le nombre des numérologues est encore aujourd'hui très modeste. Rares sont en effet ceux qui maîtrisent cet art complexe et riche d'un enseignement qu'il n'est pas donné à tout un chacun de comprendre. Cependant, un accueil enthousiaste lui est réservé, et il rentre dans nos pratiques contemporaines de divination au quotidien, tout comme l'astrologie.

 

Citations

Jung dit : " Le nombre est la forme d'expression la plus primitive de l'esprit. » Pythagore soutient : « Tout est arrangé d'après le nombre. "

 

Numérologie les origines

 

             

 

                                                                                                         Asteldis Copyright © 2008                       Plan du site   Infos légales    

 

Remonter en haut de la page